Collection: Benedetto

Benedetto, c'est facile c'est Ben! Et c'est le plus Parisien des Italiens de la capitale. Avec un peu de chance, vous pourrez l'apercevoir sur son beau vélo en train de livrer ses confitures... Lui-même donc... Si, si!

Au départ il est venu à Paris pour faire de la pâtisserie, sans avoir d'idée précise (et si vous pouviez goûter ses tartes aux mûres sauvages!)... Puis il a découvert que c'est de faire des confitures qu'il avait le plus envie.

Quand il étudiait à l'école de cuisine de San Giorgio, ils avaient reçu la visite de l'Alsacienne Chistine Ferber, "la fée des confitures". Le jeune Benedetto avait été désigné pour être son assistant durant ce cours et c'était dur, parce qu'elle ne parlait qu'en Français et lui pas trop, à l'époque. Mais il avait été fasciné par la passion et la qualité du travail de cette femme venue d'ailleurs. Et il comprit qu'un jour, il ferait lui aussi des confitures. Mais à sa manière. Différentes.

Et ça y est, il le fait, tout comme un grand, du nettoyage des fruits jusqu'au cachet de cire sur le pot... Comme il dit : "Si tou fais un tlouc, tou le fais bien!"